Blog

Pourquoi pas une solution collective?

blogue1

Dans Lanaudière, de nombreuses personnes et familles ont choisi d’agir de façon collective pour la recherche d’un logement de bonne qualité à prix abordable. La formule appelée «logement social» résulte du travail des municipalités pour offrir du logement à coût abordable à sa population à faible revenu (il s’agit principalement d’habitation à loyer modique ou HLM). L’autre formule est celle du «logement communautaire : les coopératives d’habitation et les organismes à but non lucratif en habitation offrent une alternative intéressante au marché privé pour répondre à  des besoins de logement.

 

LOGEMENT SOCIAL LOGEMENT COMMUNAUTAIRE
GÉRÉ PAR LES OFFICES MUNICIPAUX D’HABITATION GÉRÉ PAR DES COOPÉRATIVES ET DES ORGANISMES À BUT NON LUCRATIF (OBNL)
GÉNÉRALEMENT, S’ADRESSE EXCLUSIVEMENT À DES PERSONNES
À FAIBLE REVENU
GÉNÉRALEMENT, S’ADRESSE À DES PERSONNES À FAIBLE ET MOYEN REVENU (CLIENTÈLE MIXTE)
BÉNÉFICIE DU PROGRAMME DE «SUPPLÉMENT AU LOYER» BÉNÉFICIE DU PROGRAMME DE «SUPPLÉMENT AU LOYER» OU D’UN AUTRE PROGRAMME D’AIDE POUR UNE PARTIE
DE SES LOGEMENTS

 

L’accession à un logement communautaire permet aux résidents et résidents d’améliorer leurs conditions de logement et de diminuer le pourcentage de leur revenu consacré au logement. Ces personnes peuvent également prendre une part active dans la gestion de leur immeuble et dans les décisions touchant leur vie quotidienne.

 

Plusieurs personnes qui ont pu se loger dans ce type d’habitation ont vu une amélioration de leur santé mentale et physique leur permettant de s’investir dans des études ou dans la recherche d’emploi.

 

Post a comment